Les tentures murales complexes et colorées en macramé de l’artiste basée à Jakarta, Agnes Hansella

En février dernier, nous vous parlions de trois macramés géants réalisés à Bali par Agnes Hansella. Ces oeuvres monumentales et impressionnantes sont une facette de la pratique de l’artiste, qui aime également concevoir des pièces plus petites comme ces tentures murales présentées aujourd’hui.

« Je ne voudrais pas m’enfermer dans un certain style, donc dans chaque pièce, je me laisse principalement porter par mon instinct. Je pense toujours à l’art comme quelque chose qui ne cesse d’évoluer. C’est comme une course de relais où je suis le témoin, reliant le passé et l’avenir. »

Quelle que soit la taille, chacune des œuvres d’Agnes Hansella présente un vaste répertoire en mélangeant des fils teints et naturels dans des combinaisons extrêmement variées de torsades, de nœuds et de liens.

Les pièces tissées de manière très élaborée vont de formes géométriques à un vaste paysage de montagne, qui sont directement tirés des images et des sons qu’elle a rencontrés tout au long de sa vie. Grâce à des interactions avec la tribu Dayak, dont son père est issu, et une enfance passée à Bornéo, Agnes a vu des paniers tressés et des textiles qui continuent d’avoir un impact sur son travail aujourd’hui, tout comme les chansons autochtones qu’elle a entendues pendant ses études de cinéma au Canada.

En savoir plus sur Agnes Hansella

source


Galerie


Laisser un commentaire