Les étonnants portraits fragmentés de l’artiste canadienne Christine Kim

Basée à Toronto, Christine Kim mixe les techniques pour obtenir ses portraits fragmentés et ses visages aux regards profonds.

En partant d’une simple feuille blanche au format A4, elle dessine au graphite des visages puis crée numériquement des motifs botaniques qui sont détourés à l’aide d’une machine de découpe avant d’être assemblés feuille par feuille. Gracieux et parfois surréalistes, les portraits qui en résultent représentent des fractions de visages et de mains qui sont dupliquées ou filtrées à travers des voiles colorées.

Ces maillages complexes et ces techniques mixtes utilisées offrent un incroyable rendu et donnent presque vie à ces sujets représentés.

 » ‘Fragmentaire’ est un mot qui correspond bien à mon travail car je pense que le portrait est un acte consistant à capter les lueurs d’une personne. J’aime l’idée de ne pas pouvoir tout voir. Le fait d’avoir plusieurs couches partiellement dissimulées, ainsi que les motifs de feuillage agissant également comme une sorte d’abri. »

En savoir plus sur Christine Kim


Galerie


Laisser un commentaire