La série Endless de Juliette Clovis puise son inspiration dans le petit mammifère qu’est le pangolin

Voilà près de quatre ans que l’on suit avec beaucoup d’intérêt le travail de l’artiste céramiste Juliette Clovis. Après une longue période consacrée à la réflexion et la création, elle revient pour nous présenter ses toutes dernières sculptures et nous annoncer la reprise des expositions.

Commencée début 2019, avant que le monde entier ne parle de cet animal pour d’autres raisons catastrophiques que celle de sa voie d’extinction, la série Endless puise son inspiration dans le petit mammifère qu’est le pangolin.

Quatre nouvelles sculptures s’ajoutent à la collection. Si les œuvres oscillent usuellement entre tableaux prophétiques – annonçant la naissance d’une nouvelle espèce vivante – et préliminaires d’une mort certaine – causée par une nature gourmande avide de reprendre ses droits – cette nouvelle série ne déroge pas à la règle. Inspirée de mollusques céphalopodes éteints, et d’un mammifère qui l’est presque, le cycle incessant et universel de la vie et de la mort demeurent au cœur de la réflexion.

Ces quatre nouvelles oeuvres se composent de porcelaine et pour certaines d’émail et d’oxydes métalliques. Toutes sont le fruit d’un véritable travail d’orfèvre et donne l’impression d’être une espèce vivante hybride et en mouvement.

Si vous souhaitez découvrir le travail de Juliette Clovis, il vous suffira de vous rendre à Lille ou à Paris :

« Colors, etc. », lille3000, Tripostal, Lille – 19 mai au 14 nov 2021 –
• Foire « Art Up », Lille, avec la galerie Louis Dimension – du 24 au 27 juin 2021 –
• « La promenade du collectionneur Paris 8 », avec la galerie Maison Parisienne – jusqu’à fin juillet 2021 – Visite sur RDV

En savoir plus sur Juliette Clovis


Galerie


Laisser un commentaire