Rag Doll House, rénovation et surélévation d’une maison en Belgique par Delmulle Delmulle Architecten

Dans ce quartier, les propriétaires aiment donner un nom à leur maison. Le nom de cette maison est Rag Doll (poupée de chiffon en français). La poupée de chiffon était fabriquée à partir d’un patchwork de tissus et de pièces incohérentes, formant un ensemble cohérent. Cette maison est exactement ça.

La maison est située dans la partie la plus ancienne du quartier des villas de la ville côtière de Knokke-Heist, plantée dans une ancienne zone de dunes qui se reflète encore clairement dans le relief existant.

La banlieue de la villa se compose d’une morphologie ouverte, des villas individuelles avec un caractère particulier, principalement constituées de deux étages avec un toit. Chalets, fermes, maisons minimalistes contemporaines, châteaux. Il était difficile pour les clients, non seulement de trouver un bâtiment ou un site approprié, mais aussi de trouver des architectes appropriés. Veulent-ils une maison moderne ou quelque chose de classique, et où ? Dans la ville ? À la campagne ? Toutes ces questions se sont posées. Cette réflexion, la dualité et les doutes des clients sont devenus l’histoire de la maison.

Le client voulait vraiment un grand sous-sol. La maison existante étant classée et protégée, sa démolition était impossible. La construction du sous-sol signifiait que toute la maison devait être contreventée, flottant dans les airs sur des poteaux. La maison entière a donc été coupée en deux. Cela a formé une base parfaite pour la conception: le dessus de la maison est resté inchangé (avec tous les détails qui vont avec) tandis que le rez-de-chaussée est devenu une « maison de verre » sophistiquée et entièrement transparente.

En rendant le rez-de-chaussée totalement transparent, la mauvaise orientation (face au nord) de la maison est résolue (le soleil pénètre maintenant à travers le rez-de-chaussée toute la journée) et une relation intense avec le jardin de dunes ensoleillé environnant est créée. Un jardin conçu par Denis Dujardin avec pour objectif d’utiliser uniquement des plantes de dunes authentiques et locales.

La maison est entourée d’une terrasse circulaire en pierre naturelle (rappelant le sable). Les fenêtres coulissantes géantes soulignent cette relation intense intérieur-extérieur. Même si les deux niveaux sont totalement différents, il y a une interaction claire entre l’ancien et le nouveau. C’est en fait un joli contraste: le rez-de-chaussée entièrement vitré et le chalet protégé au-dessus. Une expression frappante de la dualité que l’on retrouve chez les clients eux-mêmes.

En savoir plus sur Delmulle Delmulle Architecten
Photos : © Johnny Umans, René de Wit

source


Galerie


Laisser un commentaire