MX3D Bridge, pont imprimé en 3D de douze mètres de long à Amsterdam par Joris Laarman et MX3D

Le pont, qui a été fabriqué à partir de tiges en acier inoxydable par des bras robotiques à six axes équipés d’équipements de soudage, enjambe le canal d’Oudezijds Achterburgwal dans le quartier rouge d’Amsterdam.

Nommé MX3D Bridge, il a été conçu par le studio néerlandais Joris Laarman Lab en collaboration avec MX3D, une société de technologie co-fondée par Laarman, et la société d’ingénierie Arup.

La structure, qui est composée de 4 500 kg d’acier inoxydable, a été imprimée en 3D par des robots dans une usine sur une période de six mois avant d’être installée au-dessus du canal cette année.

Sa forme incurvée en forme de S et ses balustrades avec des perforations en treillis ont été conçues à l’aide d’un logiciel de modélisation paramétrique. L’équipe derrière le pont a affirmé que la technique montre comment la technologie d’impression 3D peut conduire à des structures plus efficaces qui utilisent moins de matériau.

« Cette technologie robotique permet enfin d’imprimer en 3D des conceptions optimisées plus grandes dans du métal. Cela entraîne une réduction de poids significative et un impact réduit pour les pièces fabriquées dans les industries de l’outillage, du pétrole, du gaz et de la construction. La technique peut conduire ainsi à des structures plus durables. », a déclaré le cofondateur de MX3D, Gijs van der Velden.

L’Institut Alan Turing et Arup a équipé la structure d’un réseau de capteurs qui permet au pont de collecter des données et de construire un jumeau numérique pour suivre ses performances et son état de santé. Il surveillera la corrosion, les changements de charge, les conditions environnementales et l’utilisation des piétons « dans le but d’approfondir la conception centrée sur les données ».

Il aura fallu six ans pour que le pont voit le jour, le plan initial était d’imprimer la structure sur site, avec des robots travaillant des deux rives. Finalement le pont a été construit en deux parties, hors site. Sa travée principale a été achevée en avril 2018 et le pont imprimé en octobre de la même année. La structure a été renforcée pour être plus conforme aux règlements du conseil de la ville et pour protéger la structure contre d’éventuelles collisions de bateaux.

En savoir plus sur Joris Laarman & MX3D
Photos : © Thea van den Heuvel, Thijs Wolzak, Adriaan de Groot & Jande Groen

source


Galerie


Laisser un commentaire