Fire Island House, rénovation et agrandissement de cette résidence nichée dans les bois près de la plage par Andrew Franz Architect

La maison, nichée dans un site boisé près de la plage, tire son nom de son emplacement – Fire Island, une île-barrière dans l’océan Atlantique qui est un lieu d’escapade populaire pour les New-Yorkais.

Le projet impliquait la rénovation et l’agrandissement de cette habitation de deux étages revêtue de cèdre conçue par l’architecte né en Floride, Horace Gifford, qui a créé des dizaines de maisons de plage sur l’île. Cette construction date de 1965.

Andrew Franz Architect, basé à Manhattan, a supervisé le projet en collaboration avec Peter Dunham, le designer Jamie Bush et l’architecte paysagiste Tania Compton. Fire Island House a impliqué plusieurs modifications, y compris une nouvelle maison pour les invités et une piscine et terrasse. L’équipe a également rénové la maison d’origine et effectué divers ajustements.

L’objectif était de créer des ajouts qui se distinguent du design original, tout en étant respectueux. « Je pense que nous sommes tous tombés amoureux de cette maison et que nous ne voulions donc que ce qui était de mieux pour elle. Le projet est devenu au final plus axé sur la protection de ce bâtiment moderniste que sur sa modernisation », a déclaré l’architecte Andrew Franz.

Dans la nouvelle maison se trouvent une chambre et une salle de bains. La forme rectangulaire du bâtiment fait référence à la géométrie de la maison d’origine, tout comme son bardage en cèdre et ses fenêtres jalousie. Il a été positionné pour former une cour intérieure, qui sert de transition entre l’ancien et le nouveau. L’extérieur de la maison principale a été entièrement restauré, y compris l’installation d’un nouveau revêtement, d’un solin en cuivre et d’une toiture.

D’un côté, l’équipe a ajouté un escalier qui est en porte-à-faux sur un mur de contreventement et relie le rez-de-chaussée avec des terrasses de niveau supérieur. À l’intérieur, les concepteurs ont restauré les surfaces et les fenêtres en bois et mis en place un nouveau système de chauffage et de climatisation. De petits changements ont été apportés à d’autres parties de l’intérieur.

Des gestes mineurs de plan ont été incorporés pour améliorer la circulation et la fonction – tels que des salles de bains agrandies, une cuisine renovée et une cheminée d’époque. L’équipe s’est également intéressée au paysage, en veillant à préserver son caractère sauvage. Les broussailles ont été défrichées et la végétation indigène a été réintroduite, dans le but de soutenir la faune locale et de favoriser la pollinisation.

En savoir plus sur Andrew Franz Architect
Photos : © Albert Vecerka/Esto & Tria Giovan

source


Galerie


Laisser un commentaire