Eucalyptus house, maison dans le quartier arty de Tel Aviv par Paritzki & Liani Architects

Le studio israélien Paritzki & Liani Architects a intégré un eucalyptus existant, situé dans la rue et en bordure de la parcelle, dans la conception de la maison en créant une ouverture dans sa façade. D’où le nom du projet : Eucalyptus House.

La maison est située dans la dernière section d’une petite rue à quelques pas du flux piétonnier de la rue Shabazi, une rue bondée avec les magasins et les bars de Neve Tzedek, quartier branché et artistique de Tel Aviv.

Du côté du trottoir, la façade ressemble à un rectangle divisé verticalement par l’espace vide construit pour les racines et les branches de l’arbre. Le motif transparent en métal entre la rue et le mur / façade permet un aperçu de l’intérieur de la maison. L’entrée est marquée par la porte en bois brûlé yaki-sugi, méthode traditionnelle japonaise pour préserver le bois en le brûlant. Ce matériau est également partiellement utilisé à l’intérieur.

L’idée de conception de cette zone entre deux bâtiments préexistants était de créer une maison de quatre niveaux non alignés. En assemblant les volumes de différentes dimensions comme des boîtes et en les plaçant à différents niveaux, les architectes ont créé deux sections, divisées verticalement en deux et trois étages.

Une planification spécifique des pièces a permis, avec une différence de hauteur de seulement 0,50 m, de garder les pièces privées séparées du cœur de la maison. Suivant cette idée le salon, situé entre les deux patios du rez-de-chaussée, a une double hauteur de 4 m. C’est un lieu d’intimité et de partage en même temps, il contient l’espace le plus public de la maison. Un patio arboré, placé entre l’intérieur de la maison et la rue, crée une profondeur entre les sections et améliore la ventilation naturelle.

De l’entrée, à une hauteur de 2,20 m, il est possible de descendre à l’étage inférieur, où les appartements indépendants des deux fils des propriétaires sont situés. Cette zone fait face à une petite cour visuellement reliée au patio arboré supérieur. Le volume du petit bureau et des chambres privées des deux autres fils a été inséré avec celui du salon aux deux plans supérieurs. Ces chambres ont été pensées comme des unités indépendantes et sont situées à différents niveaux afin de préserver l’intimité des occupants. Cette différence de hauteur se poursuit jusqu’au toit / terrasse, où se trouve l’appartement privé des parents, ainsi que le jardin sur le toit et la piscine.

En savoir plus sur Paritzki & Liani Architects
Photos : © Amit Geron


Galerie


Laisser un commentaire